Tradition et Modernité Index du Forum Tradition et Modernité
Pour une synthèse des réflexions
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

René Guénon

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Tradition et Modernité Index du Forum -> Forums -> Auteurs et Oeuvres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Edgar



Inscrit le: 25 Juin 2008
Messages: 58

MessagePosté le: Ven 27 Juin - 12:08 (2008)    Sujet du message: René Guénon Répondre en citant

Voici un reportage sur René Guénon.



René Guénon 1/2
envoyé par ali-de-montmartre




René Guénon 2/2
envoyé par ali-de-montmartre



Il m'a semblé donner un aperçu honnête et intéressant de son oeuvre. Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 27 Juin - 12:08 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
ALM
Administrateur


Inscrit le: 21 Juin 2008
Messages: 159

MessagePosté le: Ven 4 Juil - 02:20 (2008)    Sujet du message: René Guénon Répondre en citant

Le cas de Gilis mériterait bien l'ouverture d'un fil ayant pour nom "Les guénoniens contre Guénon"...

Juste un mot au sujet de l'expression, formelle, des vérités. Les mots sont de même nature que ce qu'ils désignent. Il est vrai qu'un mot sert à définir, et que définir c'est limiter, circonscrire ; on nomme pour appréhender, de même que l'on définit pour embrasser. La logique voudrait donc que ce qui est ineffable soit indicible... Cependant. Une langue, sacrée tout du moins, est à l'image du Verbe Divin nous dit-on, et Le Verbe est tout aussi manifeste qu'incréé... Il y a donc des choses qui semblent finies bien que, sous un certain rapport, elles soient in-finies. Si l'exemple de Jésus, du Prophète Muhammed, ou même du Coran aideraient à nous faire comprendre cette chose, prenons-en un encore plus probant, celui du Nom Divin L'Apparent (Al Zahir) : "Dieu est le Premier et le Dernier, l'Apparent et le Caché", Coran.

La plus grande marque du caractère absolu (total en grec) de l'Infini ne serait-elle pas de se satisfaire du fini, quand bon Lui semble? La transcendance elle-même n'est-elle pas limitation d'un certain point de vue? Limitation et perfection ne sont-ils, d'ailleurs, point synonymes? Affirmons donc prudemment que certaines expressions, pour êtres formelles, n'en sont pas moins également informelles, et que finalement "Dieu est plus Grand" (Allahu Akbar).
-------------------
"Prosterne toi et approche toi" Coran
Revenir en haut
Lutfi
Invité





MessagePosté le: Ven 4 Juil - 19:33 (2008)    Sujet du message: René Guénon Répondre en citant

ALM, je crois que l'identification du fini avec la perfection est une conception grecque, et que Guénon en a montré les limites, en montrant que pour les Orientaux la Perfection est infinie. Mais évidemment il faut bien employer des mots ou des symboles pour transmettre et communiquer la Vérité: il s'agit, lorsqu'il s'agit de permettre à ceux qui entendent d'assentir l'inneffable à travers des symboles (et sous ce rapport le mot n'est qu'une forme particulière de symbole).

En ce qui concerne Gilis, je me demande si il ne mérite pas un fil à lui tout seul, à la fois à cause de son influence particulière dans le milieu guénonien, mais aussi à cause de certaines dérives suspectes sur des questions particulièrement centrales, et spécialement la question du Centre Suprême: c'est tout de même un thème qu'aucun autre "guénonien" n'a osé abordé comme lui, et certaines déviations sont ici particulièrement graves.
Revenir en haut
ALM
Administrateur


Inscrit le: 21 Juin 2008
Messages: 159

MessagePosté le: Sam 5 Juil - 00:36 (2008)    Sujet du message: René Guénon Répondre en citant

Vous ne m'avez pas compris cher Lutfi, je tâcherais donc d'y revenir sous peu...
-------------------
"Prosterne toi et approche toi" Coran
Revenir en haut
QAF_181



Inscrit le: 27 Juin 2008
Messages: 52
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 15 Sep - 12:23 (2008)    Sujet du message: René Guénon Répondre en citant

Comme chacun aura pu se rendre compte en parcourant ce forum, René Guénon constitue une référence majeure et centrale pour la plupart des intervenants. Tout à été dit sur la vie et l'oeuvre de Guénon, mais trop souvent de manière partisane et intéressée, je permet à ce titre de mettre ici en lien la notice qui lui est consacrée sur Wikipédia:  
 
 

Ce travail à été entrepris depuis de longs mois par un équipe de contributeurs nombreux, partageant souvent des points de vue très différents, mais qui à force de travail et de compromis on réussi à établir une notice relativement neutre et d'une qualité bien supérieure à la plupart des contenus Wikipédia. Bien entendu d'aucun pourra émettre de reserves sur tel ou tel point, et nous encourageons chacun des membres de ce forum à le faire, pour une meilleure compréhension de la vie et surtout de l'oeuvre de René Guénon. Pour finir je tiens tout particulièrement à faire remarquer que dans un milieu souffrant de tant de querelles de chapelles, une telle action d'unité où tous s'entendent au-dela de la diversité des points de vue pour établir un travail rigoureux et qualitatif, mené dans l'esprit de concorde intellectuelle cher à René Guénon, mérite amplement d'être saluée et encouragée.  

-------------------
"Quli'Llah..." (Coran VI, 91)
Revenir en haut
ALM
Administrateur


Inscrit le: 21 Juin 2008
Messages: 159

MessagePosté le: Lun 15 Sep - 20:15 (2008)    Sujet du message: René Guénon Répondre en citant

On signalera aussi la grande utilité de ce site  : http://www.rene-guenon.org/
-------------------
"Prosterne toi et approche toi" Coran
Revenir en haut
Lutfi
Invité





MessagePosté le: Sam 11 Oct - 15:40 (2008)    Sujet du message: René Guénon Répondre en citant

Il me semble difficile de parler de Guénon, pour la même raison, peut-être, qui me rend impossible d'envisager une question sans se référer à lui, même lorsque l'on ne le cite pas.

Pourtant, une des questions que je voudrais aborder ici est une question simple, que l'on pose souvent sur tout auteur: quel est selon vous le livre le plus important, ou celui que vous emmèneriez si vous deviez partir sur une île déserte.

J'avoue que si l'on me demandait quels sont les deux livres que j'emmènerais, j'aurais bien du mal à répondre.

Mais si il ne faut choisir qu'un seul livre, alors la réponse est évidente pour moi: c'est l'Introduction générale à l'étude des doctrines hindoues. Je dirais que ce livre contient toute l'oeuvre de Guénon en germe, comme la fâtihah contient tout le Coran.

L'Introduction générale à l'étude des doctrines hindoues contient bien tout ce qui sera développé dans le reste de l'oeuvre guénonienne, la métaphysique, comme l'étude de la crise du monde moderne et des erreurs spécifiques de ce monde moderne. Elle contient son enseignement sur l'initiation, et aussi sur certaines sciences traditionnelles, y compris sur l'histoire, mais bien sûr aussi sur le principe du symbolisme. Et c'est aussi le seul livre de Guénon qui contienne tout cela simultanément, car les livres suivant traiteront de ces questions d'une manière distincte.

On peut constater, dans le cas de Michel Vâlsan, que c'est bien une lecture insuffisante de ce livre qui a conduit à des déviations qui touchent aux rapports entre la métaphysique et la religion, ainsi que sur la nature même de la métaphysique.
Revenir en haut
Lutfi
Invité





MessagePosté le: Sam 11 Oct - 22:32 (2008)    Sujet du message: René Guénon Répondre en citant

Je voudrais remettre ici un des derniers messages que j'ai postés:

Citation:
Oui cher ALM, ceci dit vous avez écrit:

Citation:
pour s'être retranchée de son support exotérique, en l'occurrence le catholicisme, durant la période pré-révolutionnaire, celle-ci en vint à jouer un rôle à rebours de son orientation initiale


Or c'est un point contesté par Guénon: c'est dans la période post-révolutionnaire que la Maçonnerie, ou certaines branches d'entre elle devait être amenée à jouer le rôle dont parle Guénon dans ses écrits de La France anti-maçonnique. C'est donc une question très délicate.

Citation:
Croyances religieuses ou philosophiques, opinions scientifiques ou sociales, la Maçonnerie, si elle est fidèle  à ses principes, doit les respecter toutes également, quelles qu'elles soient, à la seule condition qu'elles soient sincères. Dogmatisme religieux ou dogmatisme scientifique, l'un ne vaut pas mieux que l'autre; et il est parfaitement certain, d'autre part, que l'esprit maçonnique exclut nécessairement tout dogmatisme (...). Mais quel rapport la Métaphysique peut-elle avoir avec une affirmation dogmatique quelconque? Nous n'en voyons aucun, et, sur ce point, nous allons insister quelque peu.
En effet, qu'est-ce que le dogmatisme, d'une façon générale, sinon la tendance, d'origine purement sentimentale et bien humaine, à présenter comme des vérités incontestables ses propres conceptions individuelles (qu'il s'agisse d'ailleurs d'un homme ou d'une collectivité), avec tous les éléments relatifs et incertains qu'elles comportent inévitablement? De là à prétendre imposer à autrui ces soi-disant vérités, il n'y a qu'un pas, et l'histoire nous montre assez combien il est facile à franchir


Etudes sur la Franc-Maçonnerie tome II - Conceptions scientifiques et idéal maçonnique - La Gnose 1911

Et, dans A propos du Grand Architecte de l'Univers publié aussi dans La Gnose, toujours en 1911, Guénon écrivait:

Citation:
Ce n'est point à dire, pourtant, qu'on doive pour cela, imitant la tendance piétiste qui domine encore la Maçonnerie anglo-saxonne, demander l'institution d'une profession de foi déiste, impliquant la croyance en un Dieu personnel et plus ou moins anthropomorphe. Loin de nous pareille pensée; bien plus, si une pareille déclaration venait jamais à être exigée dans une Fraternité initiatique quelconque, nous serions assurément le premier à refuser d'y souscrire.


Et pour situer cette citation dans son contexte, Guénon écrit quelques lignes plus haut que l'athéisme en Maçonnerie "a sans doute eu temporairement son utilité, on pourrait presque dire sa nécessité". On voit que l'on est aussi loin que possible de tout lien nécessaire avec une religion exotérique, et même avec une perspective exotérique quelconque, et il est difficile d'affirmer plus nettement que l'a fait Guénon l'indépendance de la Maçonnerie à l'égard de tout exotérisme.



Il me semble que ce message a tout à fait sa place ici, car il souligne suffisamment la différence entre le point de vue initiatique et métaphysique de Guénon et un point de vue religieux exotérique quelconque. Bien sûr, ces quelques citations se rapportent à la Franc-Maçonnerie, mais il serait facile de montrer l'équivalent dans le cadre du Taoïsme ou de l'Hindouisme, et, si surprenant que cela puisse paraître à certains, une telle perspective est aussi possible dans le cadre de l'Islam: rappelons que Guénon a parlé, à propos de l'ésotérisme islamique, de l'aspect "extra-religieux" de l'Islam (Introduction générale à l'étude des doctrines hindoues), et cet aspect extra-religieux est essentiellement distinct de l'aspect exotérique.

"Honorez la religion, défiez-vous des religions" dit le proverbe taoïste, et Ibn 'Arabî dit dans le même sens "le sage ne se lie à aucune croyance".
Revenir en haut
Lutfi
Invité





MessagePosté le: Mar 14 Oct - 14:44 (2008)    Sujet du message: René Guénon Répondre en citant

Cher ALM, je reprendrai ici ce que vous me répondiez sur l'autre fil, car il me semble que cette question est en rapport direct avec l'enseignement de Guénon. Vous écriviez donc:

Citation:
Sans rentrer dans de nouveaux développements, et qui comme je le disais trouveront une meilleure place dans un fil approprié, je préciserais tout de même que si la règle est bien qu'une initiation est toujours liée à une forme extérieure (nécessairement ou incidemment, j'y reviendrais), les cas exceptionnels d'initiation "directe" n'en demeurent pas moins également avérés, et cela fut précisément le cas de J. Boehme. Pour Fabre d'Olivet, permettez-moi d'être bien moins catégorique, quant on sait notamment quel devenir fut celui du personnage.



Je rappelle que Fabre d'Olivet est effectivement une des autorités que cite Guénon, même si il y a parfois des erreurs sur certains points, erreurs que Guénon a signalées.

Mais vous écriviez, dans votre post précédent sur le même fil:

Citation:
vos citation de Guénon pourraient ainsi être entendue à contresens si vous ne les accompagnez pas des remarques correspondantes qu'il a pu faire sur la question, remarques que je reproduirais naturellement sous peu.


C'est exact, et c'est pourquoi il me semble important de citer d'autres passages de cet article intitulé A propos du Grand Architecte de l'Univers:

Citation:
Nous avons déjà dit que, pour nous, le Grand Architecte de l'Univers constitue uniquement un symbole initiatique, qu'on doit traiter comme tous les autres symboles, et dont on doit, par conséquent chercher avant tout à se faire une idée rationnelle; c'est dire que cette conception ne peut rien avoir de commun avec le Dieu des religions anthropomorphiques, qui est non seulement irrationnel, mais même antirationnel.


et:

Citation:
Le Grand Architecte, en effet, n'est pas le Démiurge, il est quelque chose de plus, infiniment plus même, car il représente une conception beaucoup plus élevée: il trace le plan idéal qui est réalisé en acte, c'est-à-dire manifesté dans son développement indéfini (mais non infini), par les êtres individuels qui sont contenus (comme possibilités particulières, éléments de cette manifestation en même temps que ses agents) dans son Être Universel: et c'est la collectivité de ces êtres individuels, envisagée dans son ensemble, qui, en réalité, constitue le Démiurge, l'artisan ou l'ouvrier de l'Univers. Cette conception du Démiurge, qui est celle que nous avons exposée dans une autre étude, correspond, dans la Qabbalah, à l'Adam Protoplastes (premier formateur), tandis que le Grand Architecte est identique à l'Adam Qadmon, c'est-à-dire à l'Homme Universel.
Ceci suffit à marquer la profonde différence qui existe entre le Grand Architecte de la Maçonnerie, d'une part, et, d'autre part, les dieux des diverses religions, qui ne sont que des aspects divers du Démiurge. C'est d'ailleurs à tort que, au Dieu anthropomorphe des Chrétiens exotériques, le F:. Nergal assimileJéhovah, c'est-à-dire יהוה, l'Hiérogramme du Grand Architecte de l'Univers lui-même (dont l'idée, malgré cette désignation nominale, demeure beaucoup plus indéfinie que l'auteur ne peut même le soupçonner), et Allah, autre Tétragramme dont la composition hiéroglyphique désigne très nettement le Principe de la Construction Universelle; de tels symboles ne sont nullement des personnifications, et ils le sont d'autant moins qu'il est interdit de les représenter par des figures quelconques.


Pour compléter ces citations, je citerai la conclusion d'un autre article, La Gnose et la Franc-Maçonnerie:

Citation:
Pour terminer, et afin d'écarter toute équivoque, nous dirons que, pour nous, la Maçonnerie ne peut et ne doit se rattacher à aucune opinion philosophique particulière, qu'elle n'est pas plus spiritualiste que matérialiste, pas plus déiste qu'athée ou panthéiste, dans le sens que l'on donne d'ordinaire à ces diverses dénominations, parce qu'elle doit être purement et simplement la Maçonnerie. Chacun de ses membres, en entrant dans le Temple, doit se dépouiller de sa personnalité profane, et faire abstraction de tout ce qui est étranger aux principes fondamentaux de la Maçonnerie, principes sur lesquels tous doivent s'unir pour travailler en commun au Grand Oeuvre de la Construction universelle.

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:58 (2017)    Sujet du message: René Guénon

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Tradition et Modernité Index du Forum -> Forums -> Auteurs et Oeuvres Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com