Tradition et Modernité Index du Forum Tradition et Modernité
Pour une synthèse des réflexions
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

"Mein Kampf"
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Tradition et Modernité Index du Forum -> Forums -> Histoire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ALM
Administrateur


Inscrit le: 21 Juin 2008
Messages: 159

MessagePosté le: Sam 20 Sep - 20:21 (2008)    Sujet du message: "Mein Kampf" Répondre en citant

Basé uniquement sur des images d'époques commentées par une voix-off, le documentaire ci-joint permettra d'ouvrir une série de remarques sur le régime national-socialiste et ses principaux dirigeants :

http://www.dailymotion.com/relevance/search/mein+kampf/video/x6mh6y_mein-ka…

 
-------------------
"Prosterne toi et approche toi" Coran
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 20 Sep - 20:21 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Edgar



Inscrit le: 25 Juin 2008
Messages: 58

MessagePosté le: Dim 21 Sep - 22:40 (2008)    Sujet du message: "Mein Kampf" Répondre en citant

Je me suis souvent demandé, mais sans jamais avoir pris le temps de chercher à y répondre, sur quels critères s'étaient basés les nazis pour établir qui était juif ou non-juif. Que je sache, le Judaïsme est une religion. Dans ce cas, comment établir l'appartenance de telle ou telle personne à la communauté juive selon des critères "biologiques" ? Et que faisaient-ils des éventuels convertis ? Quelqu'un aurait-il des informations à ce sujet ?
Revenir en haut
Lutfi
Invité





MessagePosté le: Dim 21 Sep - 23:16 (2008)    Sujet du message: "Mein Kampf" Répondre en citant

Les nazis considéraient bien les Juifs comme une race. D'ailleurs cette idée a existé et existe encore chez certains Juifs, et il est intéressant de lire à ce sujet les mises au point du Rav Adin Steinsaltz: ce qui s'oppose à l'idée de race stricto sensu, c'est la présence des prosélytes (dans le Judaïsme, ce terme désigne ceux qui se convertissent au Judaïsme). En revanche, le Rav considère les Juifs comme une famille, qui préexiste par rapport à la religion.

Au point de vue traditionnel, d'ailleurs, Guénon a bien dit que les Juifs n'étaient pas une race, mais une lignée spirituelle. Cependant, ailleurs, il a bien parlé de race. Il faut d'ailleurs considérer que le mot race est susceptible de bien des acceptions plus ou moins rigoureuses, et que ce sont les modernes, surtout à partir de Gobineau, qui ont voulu lui donner une signification purement et rigoureusement biologique. Selon les lois de Nüremberg, était juif toute personne ayant une moitié de sang juif. Les lois de Vichy étaient plus rigoureuses et considéraient comme juive toute personne qui avait un quart de sang juif.

J'ai parlé des nazis, mais il est important de savoir que Hitler, lui, ne considérait pas les choses de cette façon. Dans son Testament politique, il dit:

"Notre racisme n'est agressif qu'à l'égard de la race juive. Nous parlons de race juive par commodité de langage, car il n'y a pas, à proprement parler, et du point de vue génétique, une race juive. Il existe toutefois une réalité de fait à laquelle, sans la moindre hésitation, l'on peut accorder cette qualification et qui est admise par les Juifs eux-mêmes. C'est l'existence d'un groupe humain spirituellement homogène dont les Juifs de toutes les parties du monde ont conscience de faire partie, quels que soient les pays dont, administrativement, ils sont les ressortissants. C'est ce groupe humain que nous appelons la race juive. Or, il ne s'agit nullement, bien que la religion hébraïque leur serve parfois de prétexte, d'une communauté religieuse ni d'un lien constitué par l'appartenance à une religion commune.
"La race juive est avant tout une race mentale. Si elle a pour origine la religion hébraïque, si elle a en partie été façonnée par elle, elle n'est pas néanmoins d'essence purement religieuse, car elle englobe de la même façon les athées déterminés et les pratiquants sincères. A cela, il faut ajouter le lien constitué par les persécutions subies au cours des siècles et dont les Juifs oublient toujours qu'ils n'ont cessé de les provoquer. Anthropologiquement, les Juifs ne réunissent pas les caractères qui feraient d'eux une race unique. Il est pourtant indubitable que chaque Juif recèle dans ses veines quelques gouttes de sang spécifiquement juif. Il serait impossible autrement d'expliquer la permanence chez eux, de certains caractères physiques qui leur appartiennent en propre et qu'on retrouve invariablement chez des Juifs aussi différents, par exemple, que le Pollak et le Juif marocain (leur nez indécent, leur narine vicieuse, etc.).

"Une race mentale, c'est quelque chose de plus solide, de plus durable, qu'une race tout court. Transplantez un Allemand aux Etats-unis, vous en faites un Américain. Le Juif, où qu'il aille, demeure un Juif. C'est un être par nature inassimilable. Et c'est ce caractère même qui le rend impropre à l'assimilation, qui définit sa race. Voilà bien une preuve de la supériorité de l'esprit sur la chair!
"Leur ascension foudroyante, au cours du XIXème siècle, a donné aux Juifs le sentiment de leur puissance et les a incité à jeter bas le masque. Aussi est-ce une chance pour nous de pouvoir les combattre en tant que Juifs avérés et agressivement fiers de l'être."

Quartier Général du Führer, 13 février 1945
Revenir en haut
ALM
Administrateur


Inscrit le: 21 Juin 2008
Messages: 159

MessagePosté le: Lun 22 Sep - 00:49 (2008)    Sujet du message: "Mein Kampf" Répondre en citant

L'extrait reproduit par Lutfi est très intéressant, notamment par son caractère "brouillon". Je tâcherais d'y revenir sous peu.
-------------------
"Prosterne toi et approche toi" Coran
Revenir en haut
Lutfi
Invité





MessagePosté le: Lun 22 Sep - 02:40 (2008)    Sujet du message: "Mein Kampf" Répondre en citant

Pour mieux saisir le climat messianique dans lequel Hitler est arrivé au pouvoir, il faut citer "un livre assez curieux de Kurt Hesse, qui a paru en Allemagne en 1922, et qui porte le nom significatif de "Feldherr Psychologos" (Maréchal Psychologos)", cité par Tchakhotine dans Le Viol des foules par la propagande politique:

"Ainsi, un jour viendra où il s'annoncera, Lui, que nous tous attendons pleins d'espoir: des centaines de milliers de cerveaux portent son effigie au fond d'eux-mêmes, des millions de voix l'invoquent incessamment, l'âme allemande tout entière le cherche.
D'où viendra-t-il? Personne ne le sait. Peut-être d'un palais de princes, peut-être d'une cabane d'ouvrier. Mais chacun sait: c'est lui, le Führer; chacun l'acclamera; chacun lui obéira. Et pourquoi? Parce qu'une puissance extraordinaire émane de sa personne: il est le directeur des âmes. C'est pourquoi son nom sera: le Maréchal Psychologos.
Il appellera le peuple aux armes - ou peut-être laissera-t-il détruire les canons et les navires; il ordonnera "travaillez, travaillez" et toujours "travaillez" - ou il voudra peut-être la grève de tous contre tous; il invitera à se réjouir de la vie - ou il imposera à tous des sacrifices et des privations; il sera un prophète de Dieu - ou peut-être démolira-t-il les églises - personne ne le sait. Mais chacun le sent: celui qui viendra, il marchera entre des précipices... Un brutal, mais en même temps un bon... qui méprise la jouissance, mais qui se réjouit du beau... Le meilleur de son être, c'est sa parole; elle a un son plein et pur, comme une cloche et elle arrive au coeur de chacun.
... Souvent il jette les cartes comme un joueur et les hommes disent alors de lui qu'il est un politicien avéré. Mais lui seul sait que ce ne sont que les âmes humaines, sur lesquelles il joue comme sur les cordes d'un piano."
Revenir en haut
Lutfi
Invité





MessagePosté le: Mar 23 Sep - 05:26 (2008)    Sujet du message: "Mein Kampf" Répondre en citant

Pour bien comprendre cette citation sur le Maréchal Psychologos, il faut d'abord savoir que le nazisme n'est pas une idéologie. Guénon a parlé d'un "véritable "chaos" d'idées en fermentation" et c'est la réalité la plus stricte, facilement vérifiable en étudiant ce qui fut écrit par les différents idéologues nazis. On peut dire que l'on trouve de tout: des catholiques, des athées, des gens adhérents à toutes les religions, des "croyants" (ce terme définissait la "foi" SS), des écologistes, des naturistes, des futuristes... Et encore, je simplifie.
Les nazis après la guerre ont pu passer du côté américain par anticommunisme, et du côté soviétique par haine de la démocratie. Ils ont pu se convertir à l'Islam, ou voter pour les sociaux-démocrates, ils ont pu se tourner vers l'écologie.

On peut se demander alors ce qui pouvait unifier tout cela, et c'est ce que ce texte de 1922 nous montre: une aspiration messianique invraisemblable, qui attend un homme dont elle ne sait si il sera un homme de Dieu, ou un destructeur de la religion, mais dont elle sait qu'elle lui obéira parce qu'il est le Führer. Ceux qui veulent se faire une idée plus précise du phénomène liront avec profit Hitler m'a dit d'Hermann Rauschning. L'authenticité de ce livre est certes contestée, mais tout ce que l'on peut en dire c'est que, publié en 1939, il annonce des événements qui ont bien eu lieu dans les années suivantes, et que bien des idées qui se trouvent dans ce livre se retrouvent soit dans d'autres témoignages sur les propos privés de Hitler (par exemple le fait qu'il ne croyait pas au racisme biologique, ou qu'il considérait certaines théories de Himmler ou de Rosenberg comme de parfaites fumisteries) ou par l'ensemble de la littérature de l'époque, notamment les revues "intellectuelles" de la SS.

Le nazisme est donc très différent en cela du marxisme qui constitue bien une idéologie structurée.
Revenir en haut
Lutfi
Invité





MessagePosté le: Jeu 25 Sep - 19:55 (2008)    Sujet du message: "Mein Kampf" Répondre en citant

Un autre document important sur le nazisme, c'est Le Testament du Dr. Mabuse de Fritz Lang, réalisé en 1932, et qui ne put sortir en 1933 car interdit par le nouveau régime qui se sentait apparemment visé. Le film ne sortit qu'à Budapest en 1933, puis après la guerre.
Impossible, bien sûr, de mettre ce "document" en ligne, mais voici un extrait de dialogue assez significatif:

"Soutenu par une logique presque surhumaine, il mettait à profit ses connaissances hypnotiques pour commettre des crimes jusque là considérés comme impossibles."

Ce qui est intéressant, c'est que le cabinet du Dr Baum, qui est en fait l'héritier et successeur de Mabuse, ressemble beaucoup à celui du Dr. Freud, avec de nombreux totems et oeuvres d'art africaines.

Comment ne pas penser, en effet, dans "l'affaire Hitler", à une remontée de forces subconscientes, relevant de ce que Jung a appelé "l'inconscient collectif" - et que l'on appellerait plus justement subconscient collectif. Mais cette idée d'un lien entre la psychanalyse et le nazisme ne semble jamais évoquée, malgré les rapports de Jung avec les nazis. C'est pourtant peut-être une des clefs de ce qui s'est passé.

Sur la question de Jung, on pourra consulter: http://www.lutecium.org/arc/freud-lacan/1998-12/msg00024.html
Revenir en haut
ALM
Administrateur


Inscrit le: 21 Juin 2008
Messages: 159

MessagePosté le: Jeu 25 Sep - 21:59 (2008)    Sujet du message: "Mein Kampf" Répondre en citant

Un documentaire sur "l'obscur docteur" J. Mengele : http://www.dailymotion.com/relevance/search/mengele/video/x5ffok_mengele-le…

Pour information : http://fr.wikipedia.org/wiki/Expérimentation_médicale_nazie
-------------------
"Prosterne toi et approche toi" Coran
Revenir en haut
Lutfi
Invité





MessagePosté le: Jeu 25 Sep - 22:45 (2008)    Sujet du message: "Mein Kampf" Répondre en citant

Ce qui n'est pas dit dans ce document, c'est que le Mossad retrouva Mengele, et décida de ne pas intervenir: voir Le Dossier Saragosse de Pierre de Villemarest.

Extrait d'une interview de Pierre de Villemarest:

FP: Why did the Mossad ban further operations against Bormann (in South America) and against Mengele?


Villemarest: The Mossad followed orders from above not to touch Bormann, Mengele or others. At the time, in 1947-1959 – the date of Bormann’s death- the Israeli, German, French, American services etc… collaborated together. Revealing these “stories” meant stirring up too many details of the secret East-West history, and Moscow was as embarrassed as others. Thus everybody kept quiet and continues to do so. Even in the archives of the Dresdner Bank which were revealed and published in February 2006, there are many facts which are buried and only for specialists to deal with, but historians do not dare to do so – it would be admitting the existence of sordid cases, good service and breaking of promises that involved the Nazi, Soviet regimes and others, from the year 1900 to the fall of the USSR in 1990.

lien: http://www.policestateplanning.com/de_villemarest_interviewed.htm
Revenir en haut
ALM
Administrateur


Inscrit le: 21 Juin 2008
Messages: 159

MessagePosté le: Jeu 25 Sep - 23:02 (2008)    Sujet du message: "Mein Kampf" Répondre en citant

Ce qui m'étonne avec ce témoignage, c'est que, dans l'optique où le Mossad aurait bien retrouvé Mengele, il ne soit pas contenté de l'assassiner : si certaines révélations sont dangereuses, pourquoi ne pas le supprimer tout simplement (chose que le Mossad ne s'est pas privé de faire en d'autres occasions)? Je ne rejette pas l'hypothèse, mais j'ai quand même l'impression que Mengele leur a échappé, comme d'autres avant lui.
-------------------
"Prosterne toi et approche toi" Coran
Revenir en haut
Lutfi
Invité





MessagePosté le: Jeu 25 Sep - 23:13 (2008)    Sujet du message: "Mein Kampf" Répondre en citant

Le témoignage de Pierre de Villemarest est formel.

On peut lire aussi ceci: "Rafi Eitan admet également sans donner d’autres précisions que le Mossad après le succès de l’opération Eichmann avait « d’autres priorités ». En d’autres termes, les services secrets israéliens auraient pu faire plus pour retrouver Mengele si l’ordre leur en avait été donné par le pouvoir politique."

http://www.spyworld-actu.com/article_texte.php?id_article=8585

Il faut se rappeler que les médecins japonais de l'Unité 731, qui ont pratiqué la vivisection sur des êtres humains ont échangé leur impunité auprès des Américains contre les résultats de leurs travaux.
Revenir en haut
Lutfi
Invité





MessagePosté le: Jeu 25 Sep - 23:16 (2008)    Sujet du message: "Mein Kampf" Répondre en citant

L'article cité est tiré du Figaro:

http://www.lefigaro.fr/international/2008/09/04/01003-20080904ARTFIG00013-c…
Revenir en haut
Lutfi
Invité





MessagePosté le: Jeu 25 Sep - 23:24 (2008)    Sujet du message: "Mein Kampf" Répondre en citant

Il faut ajouter, mais c'est encore un autre dossier, que l'organisateur du système concentrationnaire nazi, Heinrich Müller, dit Gestapo-Müller, fut un agent soviétique aussi.

Sources:
Walter Schellenberg Le Chef du contre-espionnage nazi parle (mémoires de l'un des chefs des services secrets nazis)
Hannah Arendt Eichmann à Jérusalem
Pierre de Villemarest Le Dossier Saragosse

D'après Pierre de Villemarest, dans l'interview que j'ai citée, certains nazis avaient des révélations très gênantes à faire pour tout le monde (Soviétiques, Anglo-Américains...).
Revenir en haut
ALM
Administrateur


Inscrit le: 21 Juin 2008
Messages: 159

MessagePosté le: Jeu 25 Sep - 23:41 (2008)    Sujet du message: "Mein Kampf" Répondre en citant

On le sait, il y avait trois issues pour les responsables nazis : soit ils étaient assassinés (ou emprisonnés), soit ils étaient recrutés, soit ils arrivaient à s'enfuir. Je ne prétends nullement en savoir plus que Villemarest, mais une déclaration comme celle d'Eitan est bien souvent synonyme d'échec dans le milieu. Je pense que Mengele aurait été recruté si l'URSS ou les USA avaient mis la main dessus (pour ses connaissances scientifiques), ou qu'il aurait été assassiné si le Mossad, refusant cette solution, l'avait attrapé. En tous cas, je doute fort qu'on l'ait laissé s'enfuir... Passons!
-------------------
"Prosterne toi et approche toi" Coran
Revenir en haut
Lutfi
Invité





MessagePosté le: Jeu 25 Sep - 23:54 (2008)    Sujet du message: "Mein Kampf" Répondre en citant

Les connivences ont eu lieu à bien des moments: avant et pendant la guerre. Sans parler du financement de l'Armée allemande par la famille Bush, désormais connu, il y a bien d'autres cas.

Sur Mengele, ce Villemarest dit dans son livre (et il cite le témoignage d'un agent israëlien), les Israëliens avaient retrouvé Mengele, et l'ordre de ne pas le toucher est venu d'en haut. Evidemment, c'est le témoignage de Villemarest, mais je n'ai vu nulle part la moindre contestation de son livre. Et on peut difficilement ne pas penser à ce qui est arrivé avec les médecins de l'Unité 731.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:10 (2017)    Sujet du message: "Mein Kampf"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Tradition et Modernité Index du Forum -> Forums -> Histoire Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com