Tradition et Modernité Index du Forum Tradition et Modernité
Pour une synthèse des réflexions
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

René Guénon et Al-Khidr

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Tradition et Modernité Index du Forum -> Forums -> Principes et Symboles Fondamentaux
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cush



Inscrit le: 14 Sep 2008
Messages: 29
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 24 Oct - 00:14 (2008)    Sujet du message: René Guénon et Al-Khidr Répondre en citant

Citation:
Quoi qu'il en soit, ceci peut expliquer qu'à notre époque, que ce soit en Orient ou en Occident de nombreux gnostiques (Awliya' Allah) continuent de revendiquer une filiation à lui ou de dire qu'ils l'ont rencontré au cours de leur vie. Ce fut le cas du philosophe français René Guénon (Abd al-Wahid Yahya en islam) qui n'a jamais souhaité aborder la question d'Al-Khidr plus que superficiellement, « parce que la chose le concerne de trop près », dit-il dans l’un de ses commentaires.

http://www.islamdefrance.fr/main.php?module=articles&id=10&rubrique…

Je ne saurais pas dire de quelle type de correspondance de RG est tirée l'extrait ci-dessus mais je le trouve assez intriguant.
Ainsi, pourquoi Guénon ne fait-il pas non plus mention de ce personnage dans Le Roi du Monde ?

Beaucoup d'interrogations sur ce sujet, peut-être certains ici présent pourront m'éclairer un peu plus sur la relation entre René Guénon et "Le Verdoyant".
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 24 Oct - 00:14 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lutfi
Invité





MessagePosté le: Ven 24 Oct - 00:38 (2008)    Sujet du message: René Guénon et Al-Khidr Répondre en citant

C'est dans une lettre à Ananda K. Coomaraswamy que Guénon a dit qu'il ne souhaitait pas aborder la question de Seyyidnâ Al-Khidr, car elle touchait de trop près à son propre cas.
En revanche, Ananda K. Coomaraswamy a publié un article sur Seyyidnâ Al-Khidr, article qui, en français, fut publié dans les Etudes Traditionnelles, c'est d'ailleurs à l'occasion de cet article que Guénon lui avait écrit cette lettre.
Revenir en haut
Cush



Inscrit le: 14 Sep 2008
Messages: 29
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 24 Oct - 12:52 (2008)    Sujet du message: René Guénon et Al-Khidr Répondre en citant

Ok merci. Y a-t-il cependant des textes qui traitent de son rôle initiatique plutôt que de sa représentation à travers les époques et les cultures ?
Revenir en haut
Lutfi
Invité





MessagePosté le: Ven 24 Oct - 13:04 (2008)    Sujet du message: René Guénon et Al-Khidr Répondre en citant

D'abord, il y a la Sourate XVIII du Coran.
Ensuite, et cela est lié à la fonction même de Seyyidnâ Al-Khidr, il y a des textes, mais qui parlent plutôt par allusion.
La fonction de Seyyidnâ Al-Khidr est très proche de celle du Prophète Elie dans le Judaïsme. Ce sont cependant des fonctions distinctes, et la meilleur preuve, c'est que en Islam, les deux Prophètes sont souvent invoqués ensemble.
Revenir en haut
as.samarkandi



Inscrit le: 02 Nov 2008
Messages: 43
Masculin

MessagePosté le: Lun 3 Nov - 07:53 (2008)    Sujet du message: René Guénon et Al-Khidr Répondre en citant

Je signale à ceux qui s'intéressent à Khidr qu'un article de plus de 40 pages lui est consacré à la "Règle d'Abraham" n° 24. Il s'agit d'un compte-rendu du livre d'un universitaire allemand, Patrick Franke, "Begegnung mit Khidr", "Rencontre avec Khidr".
Revenir en haut
Zero
Invité





MessagePosté le: Lun 3 Nov - 18:49 (2008)    Sujet du message: René Guénon et Al-Khidr Répondre en citant

Il existe un compte rendu de ce même compte rendu par Charles-André Gilis, assez... "gilisien", si l'on peut dire, sur le site de ses éditions :    
http://www.leturbannoir.com/max_giraud_regle_abraham.htm    
   
 
En français, il n'existe pas, à notre connaissance, de livre qui soit entièrement consacré à Khadir (nom arabe transcrit le plus souvent d'après sa forme persane, "Khidr" ou "Khizr"). Par contre, la plupart des ouvrages traitant de soufisme y font référence.    
   
 
Abdallah Penot écrit par exemple dans sa traduction du Coran :    
"Sans vouloir rentrer dans le détail d'une histoire coranique fort connue et abondamment commentée, nous relèverons seulement les quelques points suivants :    
— bien que Prophète d'une stature exceptionnelle, Moïse apparaît ici en situation "d'infériorité" puisque c'est Al-Khadir, qui n'a pas la qualité de prophète, qui est chargé de lui enseigner une science qu'il ignore et nombre de saints n'ont pas manqué d'identifier cette science au tasawwuf ;    
— cette histoire illustre les rapports du disciple et du maître ;    
— Al-Khadir s'attribue les actes qui peuvent extérieurement apparaître comme douteux tandis qu'il attribue les actes louables à Dieu quoiqu'en réalité tout vienne de Dieu puisque selon ses propres paroles il ne l'a pas fait de sa propre initiative ;    
— selon les termes mêmes d'un hadîth, Moïse possède une science qu'ignore Al-Khadir : l'inspiration prophétique ; tandis qu'Al-Khadir bénéficie d'une science (une modalité d'inspiration) qui est ignorée de Moïse.    
Cette "histoire" constitue à elle seule une présentation générale de la spiritualité exposée avec une coloration islamique."    
   
 
Outre ce qui peut être déduit de ce qui précède quant à son rôle initiatique, Michel Chodkiewicz précise dans Le Sceau des Saints qu'il est "le maître des esseulés (afrâd)" (p. 100), qui sont décrits eux-mêmes comme représentant "le degré suprême de la sainteté". (p. 73.)    

 
Enfin, c'est dans le numéro 224 des Études traditionnelles (paru en 1938) que l'article de Coomaraswamy "Kwajâ Khadir et la Fontaine de Vie" a été publié. 
Revenir en haut
Cush



Inscrit le: 14 Sep 2008
Messages: 29
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar 4 Nov - 01:43 (2008)    Sujet du message: René Guénon et Al-Khidr Répondre en citant

Il a l'air assez énervé Gilis, ça fait pas trop "Tasawuf" toutes ces rancoeurs...
Revenir en haut
Zero
Invité





MessagePosté le: Mar 4 Nov - 08:56 (2008)    Sujet du message: René Guénon et Al-Khidr Répondre en citant

En effet, c'est le moins qu'on puisse dire, et nous ne l'avons signalé qu'à titre de curiosité.
Revenir en haut
as.samarkandi



Inscrit le: 02 Nov 2008
Messages: 43
Masculin

MessagePosté le: Mer 12 Nov - 12:11 (2008)    Sujet du message: René Guénon et Al-Khidr Répondre en citant

En effet, Gilis, continue à exprimer son agressivité contre toute personne qui aborde des sujets qu'il pense lui être "réservés".
La manière dont il traite le Directeur de "La Règle d'Abraham" est tout à fait ignoble; est-on allé fouiller dans sa vie à lui pour savoir ce que faisaient ses parents! Il engage tout un procès à l'auteur de l'article sur Khidr (collaborateur de "Science sacrée" ou plutôt ancien collaborateur, d'après lui) - qui, il faut bien le noter, n'a fait qu'un compte-rendu - parce qu'il y voit un lien avec une affaire qui remonte à quelques années déjà, où il a été mis en cause par un autre auteur ayant travaillé épisodiquement aux deux revues. En somme, si ce compte-rendu avait été publié dans une revue quelconque et sous un nom inconnu Gilis, même s'il l'avait lu, n'en aurait même pas parlé. Ce qui prouve comme je l'ai dit ailleurs, qu'il ne s'attaque qu'aux guénoniens, vâlsaniens de surcroît. La "trajectoire" de Gilis me rappelle, toutes proportions gardées, celle de Robin qui paraissait un auteur intéressant au début, du moins sur un certain plan, et qui a fini "empêtré" dans des questions secondaires sans aucun intérêt. On voit bien où est la racine de tous les problèmes de Gilis: il s'est autoproclamé le seul continuateur de R.Guénon et M.Vâlsan à la fois et a décidé de faire la "police" comme il l'a dit lui-même. Malheureusement son rôle de police se borne le plus souvent à sortir la matraque et frapper indistinctement sur tout ce qui bouge, c'est-à-dire tout ce qui pourrait entamer sa crédibilité. J'ai indiqué, dans la rubrique "Vâlsan", les réactions justifiées aux attaques tout à fait indignes de ce "fonctionnaire de la spiritualité" dont le seul but maintenant, après avoir été incontestablement autre chose, est de revendiquer des fonctions prestigieuses dont presque lui seul est convaincu qu'il en est investi. Voyant le peu de réceptivité du milieu à son « message », il a pris le parti de faire du scandale pour se faire remarquer ; malheureusement pour lui cette attitude éloigne de ses travaux tous les lecteurs de bonne foi. J’en ai eu bien souvent la preuve auprès d’intellectuels guénoniens et musulmans (ou sympathisants), dans plusieurs pays d’Europe. Je redis ici que par ses outrances il apparaîtra bientôt ouvertement en contradiction avec R.Guénon et M.Vâlsan.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:03 (2017)    Sujet du message: René Guénon et Al-Khidr

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Tradition et Modernité Index du Forum -> Forums -> Principes et Symboles Fondamentaux Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com